Frenchies : Portes ouvertes à l’OM pour Thauvin, Sanson et Kamara grâce à Aldridge ?

Par Kévin Jones, le 28 décembre 2020 — arsenal, Boubacar Kamara, Caleta-Car, Florian Thauvin, Leicester, Man City, mercato, Morgan Sanson, newcastle, om, Premier League, West Ham
Boubacar Kamara

Partager c'est aimer !

En difficulté financière en raison de la crise sanitaire, l’OM va devoir vendre pour équilibrer ses comptes. Mais pas seulement, selon son directeur du football, Pablo Longoria.

En raison de la crise sanitaire, l’OM pourrait accepter des ventes lors du mercato hivernal 2021. Des joueurs comme Boubacar Kamara (Man City), Florian Thauvin (Leicester), Morgan Sanson (Arsenal, Newcastle), et Caleta-Car (West Ham) seraient concernés et pourraient rapportés quelques dizaines de millions d’euros au club français.

Longoria confirme des ventes à venir

Pablo Longoria, le directeur du football du club français, confirme : « Si des joueurs sont attractifs, tu dois être prêt à les remplacer, confie-t-il. Mais je considère la vente des joueurs comme une façon de rétablir le bilan et une opportunité pour améliorer le club dans le futur. L’ambition de vendre est financière, mais il faut aussi considérer le projet dans son ensemble. On doit chercher à équilibrer le bilan et utiliser la vente d’un joueur pour créer un mécanisme interne et réinvestir l’argent pour étoffer son effectif. » a-t-il déclaré dans les colonnes de La Provence.

Aldridge va-t-il faciliter ces transferts ?

Pour vendre ces joueurs, le club français pourrait s’appuyer sur l’expérience de l’ancien dirigeant de West Ham, Paul Aldridge, même si certains en France s’interroge sur son véritable rôle auprès du président Jacques-Henri Eyraud : « C’est un consultant en Angleterre pour nous. On doit considérer l’Angleterre comme le numéro 1 dans l’industrie du football. Il peut offrir beaucoup d’opportunités pour vendre des joueurs. Je le connaissais avant d’arriver à l’OM. J’avais travaillé avec West Ham sur certains dossiers quand il en était le directeur général » conclut Pablo Longoria.

Partager c'est aimer !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.