Man City: Guardiola-Agüero, les langues se délient ?

Par Kévin Jones , le 4 juin 2021
Sergio Aguero buteur pour son dernier match avec Manchester City

Partager c'est aimer !

Le départ de Sergio Agüero de Manchester City a été annoncé comme un déchirement pour Pep Guardiola. Il n’en serait rien selon le père de l’attaquant argentin.

Le père de Sergio Aguero laisse entendre que le manager de Manchester City, Pep Guardiola, a eu de « fausses larmes » après que l’Espagnol se soit montré ému au sujet du départ de l’attaquant du club. Pep Guardiola était en larmes devant les caméras de Sky Sports après qu’Aguero soit sorti du banc pour marquer deux buts lors de son dernier match de Premier League contre Everton, disant que l’international argentin était une « personne spéciale » et que City « ne peut pas le remplacer ».

Guardiola utilise les joueurs comme des Kleenex ?

Mais Leonel, le père d’Aguero, a déclaré sur la station de radio argentine Radio La Red : « Je ne le crois pas. Il n’a jamais été sincère avec mon fils. Il n’a jamais voulu de lui, à mon avis. Il veut être le protagoniste dans ses clubs plutôt que le suiveur. Du jour au lendemain, il change les joueurs, il change le milieu de terrain, tu ne sais jamais si tu es le joueur principal ou pas. Comme Sergio l’a dit, les choses dépendent toujours du club et du manager du moment et ça arrive partout » a fait savoir le parent du joueur argentin qui sous-entend que le manager espagnol utilise ses joueurs comme des Kleenex.

Agüero voulait rester ?

Le père de Serge Agüero laisse entendre que son fils voulait terminer sa carrière chez les Citizens et que rien n’a été fait pour cela : « On dit que votre temps est écoulé au club et que la seule option qui vous reste est de partir. Mon fils a attendu jusqu’au dernier moment pour renouveler avec City mais cela ne s’est pas produit. » a-t-il conclut rapporte Sky Sports.

Le doublé d’Agüero lors de son dernier match de Premier League

Partager c'est aimer !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.