Houllier et Wenger

La France a perdu son dernier entraîneur en poste en Premier League avec le limogeage de Claude Puel. Une première depuis 1996 et l’arrivée d’Arsène Wenger sur le banc d’Arsenal.

Il n’y a plus d’entraîneur français en poste en Premier League. Une première depuis 1996. Ancien coach à succès de Liverpool notamment, Gérard Houllier livre ses conseils à ceux qui seraient à nouveau tenter de traverser la Manche pour exercer leur métier. Il estime que l’adaptation à la culture locale niveau football est primordiale.

Celui qui fut le premier entraîneur non-britannique de Liverpool entre 1998 et 2004 explique ce que doivent faire les techniciens français pour espérer s’imposer à nouveau en Premier League : « Quand j’ai pris Liverpool, j’étais le premier technicien étranger du club. Je me suis adapté. J’ai fait évoluer des choses petit à petit. Le troisième critère c’est donc l’adaptabilité » explique l’ancien coach d’Aston Villa dans les colonnes de L’Equipe.

Houllier comme Wenger

Et de poursuivre sur cette voie : « L’entraîneur français peut venir avec ses idées et son projet. Mais il doivent être compatibles avec la philosophie locale. Arsène Wenger (à Arsenal) et moi à Liverpool, on a réussi parce qu’on s’est mués dans la paysage…. C’est à l’entraîneur français de s’adapter, pas le contraire » a-t-il ajouté.

Répondre

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.