Cardiff City, qui évolue en Championship, pourrait faire face à une interdiction de transfert. La FIFA menace le club gallois de sanctions si celui-ci ne paie pas la première traite due au FC Nantes dans le cadre du transfert d’Emiliano Sala lors du mercato hivernal 2019.

Si l’affaire Sala est avant tout un drame humain avec la mort de l’attaquant argentin dans un accident d’avion alors qu’il allait signer son contrat à Cardiff City, celle-ci a pris une tournure juridique et financière sous fond d’affrontement entre le club gallois et le FC Nantes. A ce jour, les dirigeants de Cardiff City refusent de payer le transfert du joueur. Mais la FIFA estime le club français dans son bon droit et menace donc le club du Championship.

La FIFA menace Cardiff City

Selon la BBC, la FIFA a indiqué à Cardiff City qu’il devait payer les frais de transfert dans un délai de 45 jours, sinon il pouvait s’attendre à une interdiction de transfert (maximum d’un an et demi). Cardiff, cependant, a l’intention de faire appel de l’affaire devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Et le FC Nantes est toujours en attente de la première tranche de 5 millions d’euros du transfert d’Emiliano Sala vers Cardiff City en janvier 2019.