Liverpool, qui fait partie des courtisans de Timo Werner, l’attaquant du RB Leipzig, connaît désormais le prix à payer pour s’offrir ses services. Et celui-ci ne devrait pas baisser d’ici l’ouverture du mercato estival.

Oliver Mintzlaff, directeur général du RB Leipzig, a averti les prétendants de Timo Werner que son prix de 52 millions de livres n’était pas négociable. Liverpool qui semble le mieux placé à ce jour pour accueillir l’attaquant allemand est désormais prévenu. « Il ne sera pas moins cher. Nous ne vendrons pas un joueur en dessous de sa valeur s’il est sous contrat pendant plus d’un an » a déclaré le dirigeant Est-allemand.

Aucune offre pour Werner

Toutefois, il laisse entendre qu’à ce jour aucune offre ne lui est parvenue : « En général, nous devons toujours nous poser la question suivante : pouvons-nous remplacer un joueur si nous le vendons à un prix inférieur à sa valeur marchande ? Mais, je ne pense à ces choses qu’une fois que j’ai les faits sur la table. » a-t-il expliqué.