Khaldoon Al Mubarak

Souvent jalousé par son potentiel financier, Manchester City commence à s’agacer des critiques à son égard. Le président du cub anglais estime que celles-ci sont injustifiés au regard des sommes dépensées par les autres clubs de Premier League.

Dans des propos rapportés par la BBC, Khaldoon Al Mubarak rappelle que son club est bien géré. « Avec le succès, il y a un certain niveau de jalousie, d’envie, peu importe comment vous l’appelez. Cela fait partie du jeu. Ce n’est pas facile pour nos adversaires, nous le savons. Mais le fait est que nous n’avons pas acheté le joueur le plus cher de la Premier League [Pogba], ni le gardien le plus cher [Kepa Arrizabalaga], nous n’avons pas le milieu de terrain le plus cher, nous n’avons pas acheté l’attaquant le plus cher [Lukaku] » rappelle le dirigeant des Citizens.

« L’hypocrisie de la Liga »

Et d’ajouter ensuite : « Les gens prennent des décisions, ils doivent vivre avec ça. C’est un club bien géré » rappelle-t-il avant de s’en prendre au président de la Ligue espagnole qui critique régulièrement le PSG et Manchester City. Il y a une hypocrisie dans cette déclaration qui est ironique. Ces énormes sauts dans ces transferts – Figo, Zidane – d’où sont-ils arrivés ? Je n’ai pas le temps pour des sous-entendus. M. Tebas devrait revenir sur l’histoire de la Liga, une ligue dominée par deux clubs, et sur la distorsion qui s’est produite. Manchester City n’a pas un seul joueur dans le top 10 des transferts les plus chers de l’histoire du football. » conclut-il.

Répondre

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.