Mercato Story : Crystal Palace, un an de galère pour Mandanda

Par Kévin Jones, le 2 avril 2021
Steve Mandanda, Crystal Palace

Partager c'est aimer !

En 2016, Steve Mandanda, alors parmi les meilleurs gardiens de France et d’Europe, décide de quitter l’OM après 9 saisons. L’international français rejoint alors Crystal Palace. Pas une bonne expérience pour lui au final.

Une saison. C’est le temps que sera resté Steve Mandanda à Crystal Palace. Arrivé libre en 2017, le gardien français espère à travers se transfert vers le club londonien, pouvoir convaincre des clubs du Top 6 de le signer tôt ou tard. Le défi tourne au vinaigre : « Ce passage a été une véritable expérience. Cela n’a pas été comme je le souhaitais. Compliqué sur l’aspect physique car j’ai connu ma première blessure grave. Derrière, il y a eu un changement de coach. Donc je n’ai pas joué » explique-t-il dans les colonnes de Onze-Mondial.

Allardyce préfère un gardien gallois

L’arrivée de Sam Allardyce aux commandes des Eagles n’a pas arrangé la situation de Steve Mandanda. Le manager anglais lui préférait un gardien gallois, Wayne Hennessey formé à Man City et passé par Wolverhampton. Et qui est encore dans l’effectif du club londonien à l’heure actuelle : « Le problème de Steve, c’est Wayne Hennessey. C’est un gardien fantastique, qui a accompli une formidable saison dernière et vient de disputer une demi-finale de l’Euro avec le pays de Galles. Il est sur une dynamique positive, et surtout installé dans le club. Ça va être très compliqué de lui piquer sa place. Dans un club, il est bon d’avoir une grande profondeur de banc à tous les postes. Malheureusement, à celui de gardien, il n’y en a qu’un qui joue», déclarait alors le coach de Palace pour justifier son choix.

Mandanda n’en retire que du positif malgré tout

Quatre ans plus tard, Steve Mandanda voit dans cette expérience malgré tout du positif : « Tout ça m’a permis d’apprendre. C’était quelque chose de nouveau pour moi de me retrouver dans un club et de ne pas jouer. Il fallait être solide pour ne pas lâcher et rebondir. J’ai découvert une autre culture et j’ai appris pleins de choses. Sur le moment, ce n’était vraiment pas simple à vivre. Mais avec le recul, c’était une bonne expérience de vie tout simplement. Je n’en garde que du positif par ce que ça me permet d’être celui que je suis aujourd’hui » explique en ce mois d’avril 2021, le gardien de l’OM.

Il a failli perdre sa place chez les Bleus

Mais pourquoi avait-il pris la décision de quitter le club marseillais pour rejoindre un club moyen du championnat anglais ? : « On était arrivé en fin de cycle avec le groupe de l’OM. C’était en 2016. Et j’ai tenté. Peut-être que j’aurais aimé jouer dans un grand club anglais, c’est les espoirs de gosses ça. On a toujours cet espoir. Mais à un moment donné, on reste quand même lucide. Quand à 30/31 ans, on arrive pas à intéresser ces tops clubs, il faut être lucide et se dire que c’est peut être déjà trop tard. Pour moi, c’était une expérience » ajoute-t-il.

Une expérience qui aurait pu lui coûter à l’époque sa place chez les Bleus : « «Il est dans une situation compliquée avec le changement d’entraîneur. Je ne vais pas dire que je suis inquiet, mais tant qu’il ne joue pas… », lâchait tout simplement Didier Deschamps qui ne le convoquait plus. Quelques mois plus tard, Steve Mandanda décidera de rentrer au bercail et s’engagera dans le « Champions Project » d’un OM qui venait d’être racheté…..

Partager c'est aimer !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.