Mercato Newcastle : l’Arabie Saoudite persona non grata en Premier League ?

Alors qu’un fond souverain d’Arabie Saoudite négocie actuellement le rachat du club de Newcastle United FC, celui-ci pourrait être remis en cause par la Premier League pour une sombre histoire de piratage.

Mike Ashley, le propriétaire de Newcastle United FC négocierait actuellement avec l’Arabie Saoudite et son fond souverain pour la vente des Magpies. La vente du club du Nord-Est de l’Angleterre pourrait se faire pour un montant avoisinant les 450 millions d’euros. Mais selon le Daily Mail, la Premier League pourrait s’opposer au rachat du club anglais par des fonds d’origine saoudienne.

Les règlements de Premier League veulent des propriétaires honnêtes

La Premier League reproche en effet aux autorités locales de ne pas aider les détenteurs de droits TV à empêcher et à lutter contre le piratage via un bouquet satellite saoudien. BeoutQ utilise notamment le satellite ArabSat pour diffuser des matches de football. Des images dont il ne détient aucun droit et qui auraient des millions de télespectateurs au Moyen-Orient et en Afrique. Les règlements de la Premier League stipulent que les changements de propriétaire seront bloqués si «de l’avis raisonnable du Conseil» le nouveau propriétaire potentiel »s’est livré à une conduite en dehors du Royaume-Uni qui constituerait une infraction que si une telle conduite avait eu lieu au Royaume-Uni, qu’elle ait ou non donné lieu à une condamnation. »  

A lire également

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay on op - Ge the daily news in your inbox